En réponse à Marie-Eve concernant son cancer

Bonjour Marie-Eve,

Je pense que la première démarche qui s’impose, si cela n’est pas déjà fait,  est d’informer votre médecin des modifications que vous observez depuis le mois d’octobre 2017 alors que vos traitements sont terminés depuis le 15 août dernier.

Puisque dans votre commentaire vous me demandez si j’ai des conseils et faits vécus à vous recommander, j’aimerais vous parler du livre de la Dre Kelly A. Turner intitulé « Rémission radicale, Survivre au cancer malgré les pires pronostics ». Je tiens à vous préciser que même si je ne pense pas que vous faites partie de ce groupe de patients ayant un mauvais pronostic,  les conseils qui  découlent de ce livre peuvent être utiles pour toute personne affectée par le cancer ou une maladie difficile à traiter.

Dre Turner, l’auteure de ce livre était conseillère auprès des cancéreux dans un grand hôpital universitaire de San Francisco lorsqu’elle a découvert qu’il y avait plus de 1000 articles bien documentés de rémissions radicales du cancer dans des revues médicales.  Elle était par contre troublée par le fait que personne n’étudiait sérieusement ces cas, ni ne les suivait et que leurs médecins étaient rarement intéressés à savoir comment ces patients s’étaient soignés.  C’est ainsi qu’elle a décidé de poursuivre un doctorat dont l’objectif était de rechercher et analyser les cas de rémission radicale pour tenter de mieux  comprendre ce phénomène. Techniquement, sa thèse de doctorat avait pour  but de rechercher 20 sujets ayant connu une rémission radicale et de leur demander ce qui, à leurs yeux, avait entraîné leur guérison.  Durant les 10 premiers mois,  elle a parcouru le monde pour interroger non seulement des survivants mais également des thérapeutes du milieu médical alternatif que ces patients avaient consultés.   Sa recherche s’est étendue sur 10 ans au cours desquels elle a mené 100 entrevues et analysé plus de 1000 comptes rendus.   Ses analyses exhaustives menées selon des méthodes de recherche qualitative, lui ont permis d’identifier de nombreux facteurs physiques, émotionnels et spirituels qui pourraient jouer un rôle dans la rémission radicale.  Ces facteurs, qui ont été analysés selon leur fréquence respective, ont permis d’identifier 9 d’entre eux qui étaient mentionnés constamment dans pratiquement chacune des entrevues. Suite à la publication d son livre, le site web www.radicalremission.com a été créé et a permis de recenser six fois plus de cas que ceux publiés en un an dans les revues médicales.  L’analyse de ces nouveaux témoignages lui a permis d’identifier deux nouveaux facteurs qui étaient toujours les plus souvent nommés par les survivants : l’exercice et la pratique énergétique.

L’auteur définit une rémission radicale ainsi :  « toute rémission du cancer qui ne s’inscrit pas dans les statistiques, sachant que celles-ci varient selon le type de cancer, le stade de développement et le traitement reçu.  Plus précisément, on peut dire qu’il y a rémission radicale lorsque : 1) le cancer disparaît alors que le patient n’a reçu aucun traitement médical classique, ou; 2) le cancer résiste aux traitements de la médecine classique, mais disparaît quand le patient se tourne vers une approche de médecine alternative, ou; 3) un patient souffrant d’un cancer a recours à la fois à la médecine classique et à des approches alternatives dans le but de renverser un pronostic statistiquement négatif (c’est-à-dire un cancer qui laisse au patient moins de 25% de chances de survivre cinq ans) ».
Voici les 9 facteurs clés présentés par Kelly A. Turner, Ph.D. dans son livre « Rémission radicale,  survivre au cancer malgré les pires pronostics » traduit et publié en français par Flammarion en 2016:

1) Changer radicalement son alimentation

2) Prendre sa santé en mains (jouer un rôle actif, être disposé à apporter des changements dans son mode de vie, savoir faire face à la résistance)

3) Suivre son intuition

4) Prendre des suppléments et des plantes médicinales

5) Libérer les émotions refoulées

6) Cultiver les émotions positives

7) Miser sur le soutien social

8) Approfondir sa spiritualité

9) Avoir de bonnes raisons de vivre

Ajouts suite aux commentaires reçus sur son site web: l’exercice physique et la pratique énergétique

En conclusion, je conseille vivement la lecture de ce livre à toute personne atteinte du cancer. De plus, je considère que les facteurs clés de guérison énoncés dans ce livre peuvent s’appliquer au traitement de toute maladie difficile à soigner.

Poster un commentaire

Classé dans Sujets d’intérêt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s