Caroline s’interroge sur la nécessité des restrictions sévères de diètes à la mode

N.B.: j’ai reçu de Caroline ce courriel personnel le 20 juillet dernier et par la suite cette dernière m’a autorisée à le publier.  Je tiens à la remercier car il s’agit d’informations particulièrement pertinentes.
Bonjour Mme Lagacé,
Nous nous sommes déjà contactées il y a plusieurs mois. Je voulais vous récrire, car j’ai découvert avec joie que le lien entre diète et hydradénite suppurée (HS) commence à se faire connaître!
J’ai découvert un TEDTalk à ce sujet, ainsi qu’une page Facebook américaine. (https://www.youtube.com/watch?v=NGEYEFBZPa8) (https://www.facebook.com/groups/hsandglutenfree/?fref=nf). Ces gens se basent beaucoup sur le livre Hidden Plague, dans lequel une femme raconte comment le paléo a soigné la HS dans son cas. (https://www.amazon.com/Hidden-Plague-Tara-Grant-ebook/dp/B00H2V9ZLU)
Le « problème » selon moi est que les diètes sur lesquelles tout le monde se rue sont le paléo et le kétogène et le protocole AIP. Or, ces diètes sont TELLEMENT restrictives.
J’essaie de faire connaître un peu la diète hypotoxique et je parle de votre livre, traduit en anglais et donc accessible pour ces personnes.
Je comprends que certaines personnes doivent couper plus d’aliments que moi pour éloigner la HS (il y a des cas TELLEMENT lourds, ça frôle l’invalidité), mais je me dis que si certaines personnes pouvaient manger hypotoxique et être guéries, ce serait tellement plus facile pour elles et vivable à long terme! Aussi, les gens comprendraient pourquoi tel aliment les affecte et pas d’autres. (Exemple: une personne a dit sur FB avoir eu un abcès après une pointe de pizza sans fromage, et elle pensait que le pepperoni contenait peut-être des produits laitiers. Je lui ai suggéré que c’était peut-être le gluten de la croûte aussi…).
Mais en tout cas, les choses avancent. Mon rêve est encore que des scientifiques fassent des études contrôlées pour expliquer le phénomène!
Bon été,
Caroline
Remarque de Jacqueline: j’ajouterais à la liste de Caroline la diète FODMAP pour les raisons que j’ai présentées p. 220-226 dns mon livre intitulé: « Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l’intestin ».

10 Commentaires

Classé dans Débats

10 réponses à “Caroline s’interroge sur la nécessité des restrictions sévères de diètes à la mode

  1. Agnes

    Bonjour je suis atteinte entre autre d’H.S depuis 20 ans, je suis le régime hypotoxique depuis 1 an et demi, à ce jour aucune amélioration mais la maladie semble ralentir, j’ai toujours des abces mais à une fréquence moins importante.

    • Jacqueline

      Bonjour,
      Il y a une forte possibilité que vous soyez sensible à d’autres aliments permis par la diète hypotoxique. Je vous conseille de lire mon article: « Le régime ne fonctionne pas pour vous ». Le fait qu’il y ait au moins un ralentissement de la maladie est de bon augure et si vous réussissez à identifier le ou les autres aliments auxquels vous êtes sensible, vous pourriez connaître une rémission de votre maladie.

  2. Isabelle Blais

    Bonjour J’aimerais savoir si les aliments comme les fraises et les tomates peuvent augmenter l’inflammation ? Merci anticipé .

    • Jacqueline

      Bonjour, cela dépend ses individus et je dirais même que les réactions chez une même personne peuvent être présentes durant certaines périodes seulement. Il faut être à l’écoute des réactions de son corps.

  3. Lucie

    Très intéressant. Ma mère, maintenant décédée, souffrait d’hydradénite suppurée, mon frère en souffre, ainsi que le fils de ma soeur. Comme j’ai deux gènes pour la maladie coeliaque, un venant de ma mère et un autre de mon père, il y a plus de risques que d’autres personnes soient coeliaques dans ma famille. Mais aucun d’entre eux n’est intéressé à changer son alimentation, car les « bobos » dont ils souffrent ne sont pas assez gros, même s’ils les incommodent.

    Il est également tellement regrettable que les tests traditionnels pour la maladie coeliaque ne sont pas fiables lorsque le système immunitaire est défaillant, ce qui est souvent le cas lorsque le gluten a fait des dommages pendant des années. Les patients et médecins ne savent pas que les tests ne sont pas fiables et un résultat négatif peut laisser croire qu’il ne faut pas considérer cette piste. Cela, sans compter le fait que la sensibilité au gluten sans maladie coeliaque a souvent les mêmes effets que la MC.

    Il peut sembler plus facile de prendre des pilules ou subir une intervention, que changer son alimentation. Du moins parce qu’on pense que c’est davantage exigeant que cela l’est en réalité. .

    Les gens qui ont le courage, la volonté et la persévérance de changer leur diète sont habituellement très souffrants depuis des années. Puisque la façon de s’alimenter entraîne des engrammes puissants dont il est difficile de se défaire, je crois que malheureusement, il faut être très malade pour accepter de faire des efforts pour ensuite aller mieux, en mangeant hypotoxique..

    Dans notre culture occidentale, on pense que la façon de régler des problèmes de santé est de prendre des médicaments, ou encore subir des interventions chirurgicales et les médecins pensent ainsi car leur formation les a ainsi « formatés ». Difficile de mettre de côté toutes ces années d’études où on vous a enseigné à diagnostiquer des maladies et à prescrire les médicaments pour en atténuer les symptômes, plutôt que chercher les causes pour agir sur celles-ci. Espérons que les plus jeunes médecins auront plus de clairvoyance et que les nombreux témoignages auprès d’eux, de personnes qui suivent vos conseils, Dr Lagacé, finiront par leur ouvrir les yeux.

    Lucie

  4. michelle

    Je suis la maman de Christelle atteinte de la SEP….Jai fait une erreur C est SAINT FELICIEN 07410 non 04710 merci de bien vouloir m excuser de cette erreur.

  5. michelle

    Bonjour
    Je suis la maman de Christelle atteinte de SEP depuis 20 ans qui suit le régime hypotoxique cetogene et avait été très difficile a mettre en place,
    Après 14 mois de courage et très stricte dans le suivi ..il.s’avère que ce régime et tout se que cela comporte comme restrictions a porté ses fruits puisque’ elle s’ améliore dans tous les domaines. Physique ,mental ,morale un vraie miracle , c est impressionnant …Nous, ses parents, sommes tellement fiers de ce qu elle a accompli et continue avec autant de détermination,
    Elle a même décidé de Témoigner ….Le 15 septembre 10 h A la salle des fêtes de son village a ST FELICIEN 04710 ..Son slogan et ….JE CARBURE CETO…..MA SCLÉROSE EN PLAQUE AU CACHOT..
    Cela prouve bien qu’elle a totalement su écouter son corps et veux faire partager et encourager les personnes a prendre soin d’eux
    Une maman très fière de sa fille. son papa aussi bien entendu.
    ,

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je partage totalement votre enthousiasme concernant les bienfaits que la diète cétogène apporte à votre fille et c’est la raison pour laquelle j’ai publié et félicité votre fille pour son courage, sa ténacité et le fait qu’elle se fait suivre par des examens médicaux régulièrement. En fait, chacun doit écouter les messages que lui envoie son corps car nous avons tous nos particularités et il faut en tenir compte comme votre fille l’a fait.

  6. Lisette Benoit

    Au risque de ne jamais être publiée, j’aimerais soumettre que l’alimentation hypotoxique est difficile à suivre et que l’alimentation cétogène donne satiété. Le gras est bon pour la santé et un bon gras n’est pas dans la margarine!

    Grand bien vous fasse si vous y trouvez votre compte dans l’alimentation hypotoxique.
    Merci!

    • Jacqueline

      Bonjour Lisette,

      Je pense que vous avez mal saisi le message de Caroline et le mien. En gros, notre message signifie que la diète hypotoxique, même si elle n’est pas facile à suivre, est beaucoup moins restrictive que la diète cétogène, paléolitique et la FODMAP. Donc, il est logique de commencer par la diète hypotoxique pour vérifier si la diète hypotoxique peut résoudre le problème de la maladie chronique visée. Si ce n’est pas le cas, une autre diète plus restrictive pourrait être la solution. Par contre la diète cétogène exige un suivi médical précis pour éviter des complications de santé tel que je l’ai précisé dans mes articles sur le sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s