Quand les pommes de terre jouent le rôle d’un médicament naturopathique

Submitted on 20/04/2012 at 10:31

Bon matin Mme Lagacé!
Ma mère et moi étions à votre conférence à la Bibliotèque d’Asbestos. Merci et bravo!!
Ma mère a appris en février qu’elle souffrait de spondilarthrite ankylosante. A ce moment déja elle ne pouvait plus vivre normalement, la douleur la terrassait à un tel point, qu’elle ne marchait qu’à peine à l’aide d’une canne, elle n’avait plus aucune position assise et elle ne dormait plus ses nuits. De plus, à tout instant elle criait de douleur tellement c’était aîgue.Àpres plusieurs heures passées sur le net afin de trouver des solutions à cette maladie, je tombe sur le régime du Dr. Seignalet, qui m’a emmené par la suite à vos livres!! De plus, on apprend que le jus de patate crue fait des ptits miracles pour l’inflammation chronique. Ma mère commence donc à prendre du jus de patate crue, à jeun le matin, et après deux jours de traitement, sa douleur diminuait de 75%!! Ah! j’oubliais, déjà on lui avait prescrit une injection de cortisone…… elle prenait aussi déjà de la morphine et de la cortisone….. Elle ne s’est jamais présenté à son rendez-vous pour l’injection….
Aussitôt que possible, ma mère s’est procuré vos livres et elle a commencé à appliquer le régime. Elle a des résultats merveilleux, elle marche sans douleurs, s’assoit et dort beaucoup mieux!! Par contre, dès qu’elle “triche” les douleurs reviennent ce qui prouvent bien que l’alimentation a tout à voir!!!

QUESTION 1 concernant le jus de patate crue: certaine personne disent que, prit à long terme ça peut causer certains autres problèmes au niveau des intestins. Voire même des parasites. Est-ce fondé? Selon nos découvertes, la patate pourrait contenir un amidon résistant toxique… mais cette amidon serait présent seulement dans les patates ou la pelure a des teintes de vert… donc une patate qui aurait été éventuellement exposée trop longtemps à la lumière entre autres.
Y a-t-il des conséquences au niveau des reins? Des intestins?

En conclusion, la découverte de votre régime a fait des miracles et le jus de patates crues aussi!

Julie

Réponse de Jacqueline :

Je n’ai rien trouvé dans la littérature scientifique qui met en garde contre la consommation de pomme de terre crue.  Le seul danger des pommes de terre (à part l’acrylamide qui se forme suite à une cuisson à haute température) proviendrait  de la solanine, qui correspond à la couleur verte que prennent les pommes de terre lorsqu’elles sont exposées à la lumière.  C’est la raison pour laquelle,  il faut les conserver à l’obscurité.  Le seul autre  danger mentionné, viendrait d’une irrigation des champs avec de l’eau contaminé.  Mais au  Québec, c’est fortement  improbable.

Par contre, grâce à votre question, j’ai découvert un article récent  (Nutrition 28 (2012) 428–435) qui est d’un grand intérêt et est intitulé : « Potato fiber protects the small intestinal wall against the toxic influence of acrylamide ».

En gros, cet article démontre que les fibres de pommes de terre, qu’elles soient crues ou cuites  (par ébullition)  protègent la muqueuse de l’intestin grêle contre les méfaits de l’acrylamide.  Les auteurs précisent toutefois que le mode d’action de ce légume peut varier selon qu’il soit cuit ou non.   Si cette découverte  est confirmé,  cette information  pourrait  s’avérer  d’une grande importance car de nombreux  scientifiques reconnaissent maintenant  le rôle joué par l’hyperméabilité de la muqueuse de l’intestin grêle dans le développement des maladies d’inflammation chronique.

Ces résultats permettent de poser l’hypothèse que le jus de pomme de terre consommé par votre mère a probablement contribué à améliorer sa condition.

28 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

28 réponses à “Quand les pommes de terre jouent le rôle d’un médicament naturopathique

  1. Simon

    Bonjour je voudrais savoir si votre livre à base de pomme de terre. Me ferait du bien car je soufre de névralgique facial et les médicaments que l on me donne à des effets secondaires et mes douleurs sont toujours présents merci de votre réponse Jocelyne

    • Jacqueline

      Lire mon dernier livre intitulé « Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l’intestin. L’effet antidouleur de la diète hypotoxique » pourrait vous aider car je traite de neuropathie dans ce livre (chapitre 1).

  2. Marielle Laliberté

    J’aimerais savoir si la cuisson de patates au four fait partie des aliments que l’on peut consommer ou si ce n’est que les patates bouillies.

    • Jacqueline

      Il s’agit de respecter la température de moins de 110°C ou 230°F.

  3. Philippe D

    Pour information, le Dr Valnet (Docteur Nature – Fayard) bien connu, donnait aussi une méthode ayant fait ses preuves :
    « C’est l’exemple des gastrites ou de l’ulcère de l’estomac guéris en 3 semaines dans 80% des cas par 3 verres de jus de pomme de terre crue ou de suc de chou, fraîchement extraits, à prendre chaque jour en dehors des repas. »

  4. RAM

    Bonjour,
    Vous pensez que le jus de pomme de terre crue peut soigner une duodénite.
    Cordialement

    • Jacqueline

      Cela peut aider mais le suivi de l’alimentation hypotoxique devrait être beaucoup plus efficace.

  5. Vincent

    Bonjour ,
    Je suis sujet à faire des gastrites et coliques quand je fais des excés alimentaires . J’ai le systeme digestif plutot sensible !
    Là en ce moment j’ai une gastrite et depuis ce matin je me suis fait un jus de pomme de terre ce matin et un autre milieur d’aprem .
    J’ai constaté que c’est presque effet immédiat sur la douleur , elle s’atténue quasi 2 min apres l’ingestion du jus .
    En revanche , la douleur revient genre 3h apres .
    Je sais qu’il y a le jus de carottes aussi qui est très bon pour l’estomac et l’intestin donc j’ai combiné les deux jus , c’est meilleur au gout et l’effet est le même !
    Aussi une cuillire à café ou à soupe d’huile d’olive au levé à jeun est effica pour le systeme digestif .
    En ce moment je fais tout , ça me soulage pas mal car j’ai une gastrite assez violente .
    Je voulais savoir au sujet de la patate , est-elle pas trop riche en amidon le fait d’en boire le jus ?
    Merci ,
    Vincent

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Ce que vous faites est bien mais suivre l’alimentation hypotoxique dans son ensemble vous aiderait davantage.

  6. Sylvie Perreault

    Bonjour Mme Lagacé,

    Pour être rapide, j’en suis à mes début dans mes recherches, mon médecin a détecté des doses d’anticorps dans mon système suite à des prises de sang.
    Le premier rendez-vous il m’avait dit que j’en était probablement à un début de poly-arthrite rhumatoïde puisque rien ne confirmait que c’était bel et bien le cas (j’ai mal partout). J’ai passé une scintigraphie osseuse qui montre toutes mes articulations atteintes.
    À ma seconde rencontre, « puisqu’il a beaucoup de patient », il ne se souvenait pas m’avoir donné ce diagnostique, car, dit-il, il m’aurait conseillé de rencontrer un rhumatologue, ce qu’il n’a pas fait. Il m’a donc donné un test à faire : Imupro 300. Je serait allergique à 27 aliments. J’ai bien lu dans les articles à ce sujet, mais voici des questions :

    – il veut me donner 3 piqûres de cortisone à intervalles de 2 mois pour diminuer la réponse immunitaire face à certains aliments.

    Vous déconseillez donc cette approche si je comprend bien.

    – de plus, les résultats du test me donne que je ne suis pas allergique aux fruits de mer du genre crustacé. J’ai cessé toute ingestion de ces aliments depuis 20 ans puisqu’ils me rendaient tellement malade… ce pourrait-il que mon système ait changé face à ces aliments ? je ne sais pas si je dois oser y toucher à nouveau…

    – rien à propos du gluten…

    vous mentionnez également que ce test reste incomplet puisqu’il ne voit pas tout, comment alors savoir quels sont les aliments néfastes pour moi sans avoir à passer des années à tester tous les aliments…

    devrais-je lui demander de rencontrer un rhumatologue même s’il a oublié de me le proposer ?

    j’avoue être un peu perdue et désemparée…

    merci beaucoup pour vos lumières, je le rencontre mardi prochain et j’aimerais avoir votre avis avant de le rencontrer svp !

    Sylvie P

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je pense que le régime hypotoxique a de fortes chances de vous aider. Comme vous ne consommez plus de fruits de mer de mer, il est normal que les tests ne détectent pas d’anticorps contre ces derniers, cela ne veut pas dire que vous n’êtes plus sensible à ce type d’aliment. La sensibilité au gluten peut être métabolique et alors le test par anticorps ne peut pas détecter cette sensibilité. Je vous conseille de relire mon article sur le sujet pour bien comprendre les différentes notions.

      Personne ne peut décider à votre place de vos besoins et écouter les réactions de son corps demande simplement un peu d’attention.

  7. Josée Marois

    Bonjour Mme Lagacé ! Tout d’abord un gros merci pour toute l’aide que vous m’apportez dans le cheminement de ma guérison et aussi pour tout le temps que vous donnez pour la communauté. Je souffre du syndrome du côlon irratable depuis 15-20 ans et la souffrance est devenues de plus en plus sévère au fil des ans. J’ai aussi une intolérance au lactose. Je suis votre régime depuis 2 semaines et j’ai donc dû cesser de prendre ma cuillerée d’écorce de graine de psyllium en poudre que je prenais à tous les matins. Cette information que j’avais prise sur le site passeportsanté.net m’apportait je crois, une certaine stabilité intestinale. Mais voilà que depuis que j’ai cessé le psyllium mes crises de diarrhée ont reprises à raison de 7 à 8 fois par jour à tous les jours. J’ai lu les informations sur les patates dans ce blogue et j’ai toujours su que les patates me faisaient grand bien. Alors j’ai décidé d’en prendre à tous les matins depuis 1 semaine sans amélioration. Comme ma motivation est pas mal au plus bas, je me demandais si je pourrais reprendre le psyllium selon vous ou tout autres conseils seraient les bienvenus. Je vous remercie beaucoup à l’avance de l’attention que vous porterez à ma demande.

    Josée Marois

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je dis souvent qu’aucun aliment même excellent ne convient pas à tous. Il est possible également, qu’un aliment que l’on devrait éviter parce que pas conforme au régime hypotoxique, puisse convenir malgré tout à certains. Si le fait de vous priver de psyllium est négatif pour vous, écoutez votre corps.

    • F Bel

      essayez d’ajouter 1/2 càthé de fénugrec à vos sautés et vos soupes
      Acheter les graines entières et broyez les grossièrement dans un moulin à café

  8. Denise Fortin

    Bonjour, je vous lis avec un très grand plaisir et j’aimerais savoir si j’ai bien compris. Les patates ou jus de patate doivent-elles provenir de patates bio absolument. Ici au Saguenay nous avons plein de patates fraiches mais ne pensent pas qu’elles sont bio (je vais re-vérifier). MAIS MA QUESTION EST: Bio ou non – est-ce que le jus de patate a le meme effet? Merci et félicitations pour votre magnifique travail….

    • Jacqueline

      Bonjour,

      L’article ne faisait aucune mention qu’il s’agissait de pommes de terre bio. J’aimerais encore insister sur le fait que les pommes de terre cuites étaient encore plus efficaces que les pommes de terre crues pour régénérer la muqueuse de l’intestin grêle.

    • Danielle

      Bonjour, j aimerais savoir si il est possible de faire des tortillas sans blé et sans mais Je fais plusieurs mets avec des tortillas et j apprécierais beaucoup qu on me donne un truc.

      merci

  9. carojeff2012

    Bonjour,
    Souffrant d une spondylarthrite, j ai essayé le jus de pomme de terre à jeun le matin et une grosse crise s en est suivit dans l apres-midi et en soirée.
    Est-ce normal ? est-ce un signe de décrassage?
    merci

    • Jacqueline

      Bonjour,

      C’est plutôt le signe que le jus de pomme de terre cru ne vous convient pas. Par contre, les pommes de terre bouillies seraient très efficaces pour soigner votre muqueuse intestinale.

  10. Lise

    Bonsoir et merci pour cette information.
    Après 6 semaines du régime hypotoxique suivi le plus fidèlement possible, j’ai « perdu » au moins un pouce de tour de poignet, lorsque je me réveille le matin, je sens ma colonne vertébrale beaucoup moins rigide…. ça m’encourage à continuer et mon médecin aussi est très satisfaite des résultats. Maintenant, je vais me faire des jus de pommes de terre dès que possible, lorsque j’achèterais de patates bio. Depuis quelque temps j’avais diminué ma consommation de pommes de terre car j’avais lu que ce légume devait être éviter si on souffrait d’arthrite… comme d’autres dans la famille des solinacées.
    Donc je resort mon extracteur à jus!
    Lise

    • Lise

      Je voulais dire « les solanacés » et non solinacées.
      Ha oui, la peu au niveau de mes chevilles a perdu sa texture « peu de crocrodile » et apparemment que mon teint est plus lumineux…. en six semaines.
      merci encore pour nous faire connaître ce régime.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Comme vous l’avez constaté, à moins d’avoir une sensibilité particulière à cet aliment, et à mon avis ce doit être très rare, les pommes de terre sont un très bon aliment santé et l’article en question est très révélateur. Si vous lisez bien l’information que j’ai donnée, les pommes de terre bouillies sont tout aussi bonnes que le jus de pommes de terre cru.

  11. Marielle Desrosiers

    Mais est-ce que manger des pommes de terre crues aura le même effet que le jus et quelle quantité est nécessaire au bienfait

    • Jacqueline

      La réponse est oui et j’imagine qu’une à deux pommes de terre par jour serait suffisant.

  12. Je suis curieuse; est-il possible que la patate crue plutôt qu’en jus ait les mêmes propriétés? Ou encore en « smoothie »?

  13. sylvia lessard

    Je suis toujours SANS CONNAISSANCE à lire l’incidence de notre alimentation sur notre santé. À la lecture de vos deux livres ce qui m’est apparu prépondérant, c’est à quel point nous sommes uniques, non seulement sur le plan personnalité mais aussi sur le plan physiologique.
    Pour ma part, j’ai arrêté les produits laitiers avec l’espoir que peut-être le reflux gastro-oésophagique qui me dérange beaucoup mais pas seulement moi… je me râcle la gorge… cesse. Mais surprise, j’ai cessé de faire des migraines qui m’accablaient depuis mon adolescence.
    Pensez-vous que le gluten puisse être en cause ?

    De toutes façons, je vous dis merci et vous félicite pour tout votre travail et le courage que vous avez dans votre mise debout devant les industries des produits laitiers et des céréales.

    Je suis votre site …mon yaourt me manque !
    Sylvia Lessard

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Effectivement, le gluten peut être la cause de migraines et cela particulièrement pour les personnes qui possèdent certains types de molécules HLA.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s