Tous les livres de Jacqueline Lagacé sont maintenant disponibles en France

Mes quatre livres sont maintenant disponibles en France, Belgique et Suisse

 

 

Titre de mon dernier livre :  Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l’intestin; l’effet antidouleur de la diète hypotoxique

 Table des matières

 Chapitre 1 : Mon expérience de la diète hypotoxique

  1. Les effets de la diète hypotoxique sur mon organisme.  p. 15

 2. Les conséquences des écarts alimentaires. p. 18

3. Des intolérances alimentaires responsables de problèmes

de neuropathie.  p.19

4. La famille des solanacées et les douleurs neuropathiques. p. 21

 5. Liens entre intolérances alimentaires, douleurs neuropathiques,

syndrome de Gougerot-Sjögren et autres maladies

inflammatoires chroniques. p. 23

6. Effets à long terme des écarts alimentaires sur le syndrome

de neuropathie des fibres nerveuses de petits calibres et celui

de Gougerot-Sjögren. p.  25

7. Résolution de l’inflammation consécutive à la déchirure

d’un ménisque. p. 26

 

 Chapitre 2 : Ce que mes lecteurs m’ont appris. p. 29

  1. Informations générales. 29

2. Méthodologie utilisée pour traiter les données. p. 30

3. Limites inhérentes à l’analyse des données recueillies. p. 31

 4. Ce que révèlent les commentaires/témoignages. p. 33

5. La cystite interstitielle, un syndrome complexe. p. 43

 6. Un témoignage qui met en évidence le mode d’action

de la diète hypotoxique. p. 45

 Conclusion. p. 48

8. Des témoignages plus exceptionnels les uns que les autres. p. 49

 

Chapitre 3 : La diète hypotoxique : 1001 questions, 1001 réponses. p. 73

1. Introduction. p. 73

2. Les éléments clés de la diète hypotoxique. p. 75

3. Réponses aux préoccupations des lecteurs à propos

de la diète hypotoxique. 78

 

Chapitre 4 : Les réactions indésirables aux aliments. p. 135

 

1. Les différents types de réactions indésirables aux aliments. p. 137

2. Les tests utilisés pour détecter les réactions d’intolérance

alimentaire. p. 141

 Conclusion. p. 150

 

Chapitre 5 : Comment s’assurer d’un apport suffisant en oméga-3

et oméga-6. p. 153

 

1. Origine des acides gras essentiels : oméga-3 et oméga-6. p. 153

2. Les acides gras polyinsaturés d’origine marine et leur

importance dans le développement du système nerveux

au cours de l’évolution. p. 155

3. L’industrialisation de notre alimentation et ses conséquences

sur notre santé. p.  156

4. Différences entre les effets de la consommation de suppléments

d’huile de poisson et celle de poisson frais. 157

5. Les doses de suppléments d’huile de poisson recommandées

par les fabricants sont-elles conformes à nos besoins ? p. 160

6. L’importance de l’oxydation des acides gras préformés

dans les suppléments d’huile de poisson. p. 162

7. Existe-t-il un lien entre le phénomène d’oxydation lipidique

et l’athérosclérose ? p. 163

164 8. Apport suffisant en oméga-3 : quels sont les choix accessibles ? p. 164

 

Chapitre 6 : Le chef d’orchestre de notre santé. p. 171

 

1. Le rôle de chef d’orchestre du microbiome intestinal

s’exerce par l’intermédiaire de l’axe bidirectionnel

microbiotes-intestin-cerveau. p. 171

2. Caractéristiques générales et rôle du microbiome intestinal

humain. p. 174

3. Les mécanismes qui permettent à l’intestin de tolérer la

présence des bactéries commensales et de combattre les

microbes pathogènes. p. 176

4. La santé globale et l’équilibre du microbiome intestinal. p. 183

 

Chapitre 7 : Fonctionnement du microbiome intestinal et rôle de la dysbiose

dans le développement des maladies inflammatoires chroniques. p. 191

 

1. Composition et fonctionnement du microbiome intestinal. p. 191

2. Conséquences de la dysbiose dans la pathogénèse des maladies

inflammatoires chroniques. p. 199

3. Influence de la diète sur la composition du microbiome

intestinal selon qu’elle est basée sur des aliments d’origine

animale ou végétale. p. 200

4. Les maladies chroniques de l’intestin : origines et causes. p. 201

5. La maladie coeliaque. p. 204

6. Le syndrome de l’intestin (ou côlon) irritable (IBS : irritable

bowel syndrome). p. 205

7. Le syndrome d’intolérance au blé chez les non-coeliaques

(NCWS). p. 209

8. Le syndrome NCWS peut être causé par des antigènes

alimentaires et/ou microbiens sensibilisants. p. 214

9. Des tests sensibles, spécifiques et pratiques conçus pour

diagnostiquer les phénomènes de sensibilité alimentaire. p. 217

10. Des antigènes alimentaires, autres que le gluten et ceux que la

diète hypotoxique qualifie de pro-inflammatoires, pourraient

jouer un rôle dans le développement de la maladie coeliaque,

du syndrome NCWS et de l’intestin irritable (IBS). p. 218

11. Les FODMAP joueraient un rôle important dans le

développement des maladies qui affectent l’intestin. p. 220

Conclusion. p. 225

 

Chapitre 8 : Traitements (non médicamenteux) des maladies inflammatoires

chroniques. p. 227

 

1. Les microbiotes qui caractérisent un intestin en santé. p. 228

2. Les microbiotes qui caractérisent un intestin déséquilibré

ou malade. p. 231

 3. L’expression de la dysbiose chez des jeunes atteints

de la maladie de Crohn. p. 233

4. Le traitement des maladies inflammatoires chroniques à l’aide

de probiotiques. p. 235

5. Les prébiotiques : nouvelle définition

et propriétés thérapeutiques. p. 237

6. Traitement des infections intestinales et des maladies

chroniques à l’aide de la transplantation fécale. p. 238

 

 

7. Les effets thérapeutiques de la transplantation fécale chez

des patients atteints de la maladie de Crohn. p. 241

8. Développement de nouvelles thérapies pour les individus

intolérants au gluten : probiotiques spécifiques du gluten

et enzymes anti-gliadine. p. 242

9. Le traitement des maladies inflammatoires chroniques basé

sur des interventions diététiques : les avancées actuelles

et celles précédant les techniques génomiques de seconde

génération. p. 244

 

Chapitre 9 : Compléments d’informations pratiques sur les aliments. p. 261

 

1. Les fibres alimentaires et leurs rôles dans le maintien

de la santé. p. 261

2. Devons-nous faire le choix de nos aliments en fonction

de leur indice glycémique ? p. 267

3. Les aliments crus et cuits, leurs avantages

et leurs inconvénients. p. 272

Épilogue. p. 287

Glossaire. p. 293

Bibliographie. p. 309

3 Commentaires

Classé dans Livre

3 réponses à “Tous les livres de Jacqueline Lagacé sont maintenant disponibles en France

  1. Ben

    Bonjour Mme Lagacé,
    Celà fait 2ans que j’ai fait connaissance avec le régime hypotoxique, une alimentation que je défends corps et âme.J’ai acheté votre livre « comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation », et je suis tombée amoureuse de ses articles, et je vous remercie pour cette aide précieuse que vous m’apporter au quotidien en lisant votre livre et en apprenant pleins d’informations bénéfiques pour ma santé et mon bien être à moi ainsi qu’à toutes les autres personnes soucieux de leurs état de santé.
    Aujourd’hui je viens solliciter de votre haute bienveillance afin de pouvoir éclaircir un petit point concernant la substance d’acrylamide qui est sensée être cancérigène. À la télévision ce matin, un programme français a évoqué ve sujet: « l’acrylamide dans nos assiettes », cette glycotoxine particulièrement toxique produite au cours de la cuisson de certains aliments. Il est clair dans votre ouvrage qu’à fin de se debarasser de cette substance néfaste, il est vivement recommandé de faire cuir les aliment à basse température,mais je voudrai aussi vous demander par apport à ma boisson favorite qui est le café, car je bois 3 à 4 petites tasses par jour de café bio, de grains torréfiés par des procédés ancestraux, torréfaction lente et artisanale. Comment voyez-vous chère Mme Lagacé ce mode de préparation de café, est-il recommandé? Sachant que j’ai lu dans un article santé américain que le café était bon pour certaines maladies inflammatoire chroniques comme la sclérose en plaque. Grand mercie à vous. Cordialement.
    Mimi ben.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je comprends que vous soyez préoccupé par la quantité d’acrylamide dans le café. En lisant le résumé de l’article ci-joint, vous pouvez constater que la quantité d’acrylamide peut varier énormément. À titre indicatif, vous pouvez prendre connaisance de 2 tableaux qui ont été publiés dans l’article en question. Personnellement, je crains beaucoup plus le développement de maladies chroniques dues à l’acrylamide et autres glycotoxines que le développement de cancers. Les preuves sont là en ce qui concerne les maladies chroniques.

      Sci Rep. 2017 Feb 2;7:41995. doi: 10.1038/srep41995.
      Occurrence of acrylamide carcinogen in Arabic coffee Qahwa, coffee and tea from Saudi Arabian market.
      Khan MR1, Alothman ZA1, Naushad M1, Alomary AK1, Alfadul SM2, Alsohaimi IH1, Algamdi MS2.
      Author information
      Abstract

      The present work describes the outcomes of the assessment on acrylamide contents in a number of thermally treated foods (Arabic coffee Qahwa, coffee and tea) obtained from the Saudi Arabian markets. A total of 56 food samples of different brands and origin were studied, the amounts of acrylamide in Arabic coffee Qahwa, coffee and tea were obtained in the range of 10 to 682 μg kg-1. In comparison to coffee (152-682 μg kg-1), the Arabic coffee Qahwa (73-108 μg kg-1) and tea (10-97 μg kg-1) contain lower amounts of acrylamide. Among the analyzed samples, the green tea contained low amounts of acrylamide ranged from 10 to 18 μg kg-1, and thus the green tea could be considered as a healthier hot drink. A great variation of acrylamide formation has been observed in these food products. This divergence may be due to the initial concentration of amino acids especially asparagines and reducing sugars in food products, in addition to roasting temperature and time, pH and water activity. The obtained data can also be used in epidemiological investigation to estimate the acrylamide exposure from nutritional survey.

      Sample Type Country of origin Acrylamide ( μg kg−1) ± SD Recovery rates (%)
      Sample 1 Harrari Ethiopia 74 } 3 89
      Sample 2 Khaolani Yemen 78 } 3 90
      Sample 3 Bareeah Yemen 82 } 4 92
      Sample 4 Alasalah Ethiopia 85 } 4 90
      Sample 5 Anoosh — 79 } 3 91
      Sample 6 Bayouni Turkey 80 } 3 92
      Sample 7 Maatouk — 108 } 6 90
      Sample 8 Ajyal — 73 } 3 87
      Sample 9 Yatooq — 89 } 4 92
      Table 1. Amount of acrylamide and recovery rates in cooked Arabic coffee Qahwa. —not described on
      label; SD = standard deviation.

      Sample* Country of origin Acrylamide (μg kg−1) ± SD Recovery rates (%)
      Sample 1 Brazil 682 } 23 92
      Sample 2 Brazil 412 } 17 89
      Sample 3 Switzerland 250 } 12 90
      Sample 4 Malaysia 246 } 12 92
      Sample 5 Ecuador 654 } 22 92
      Sample 6 Brazil 502 } 20 90
      Sample 7 Turkey 587 } 22 92
      Sample 8 Turkey 305 } 14 93
      Sample 9 Costa Rica 214 } 10 87
      Sample 10 Turkey 320 } 15 90
      Sample 11 Brazil 225 } 14 88
      Sample 12 Brazil 340 } 15 86
      Sample 13 Colombia 234 } 12 91
      Sample 14 Germany 560 } 22 92
      Sample 15 Switzerland 201 } 10 91
      Sample 16 Turkey 152 } 8 88
      Sample 17 Germany 247 } 12 89
      Sample 18 Germany 460 } 18 93
      Sample 19 Germany 475 } 18 93
      Sample 20 Germany 432 } 17 91
      Sample 21 Germany 360 } 13 87
      Sample 22 Netherlands 450 } 18 91
      Sample 23 France 368 } 15 91
      Sample 24 Switzerland 184 } 10 90
      Sample 25 Malaysia 430 } 17 92
      Table 2. Amount of acrylamide and recovery rates in coffee products. *All samples were ground coffee beans
      type except sample 4 and 17 (freeze dried); SD = standard deviation.
      Sample

  2. Rolande PROVENCAL

    Je suis abonnée à Sante Nature Innovation et ce matin, je recevais par courriel, un grand texte concernant l’arthrite, etc. Et on disait que l’approche naturelle du Dr. Seignelet, le tout repris par madame Jacqueline Lagacé était très appropriée. Un texte signé par Jean Marc Dupuis, très reconnu pour ses bons conseils. Félicitations à vous Jacqueline, vous faites du bien à tellement de personnes. Rolande

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s