Archives de Tag: intolérance au gluten

Eva: intolérance même à l’odeur du pain contenant du gluten

Bonjour, je vis en Belgique et j’ai vécu exactement la même histoire. Traitée pour une spondyarthrite ankylosante depuis 20 ans, à la suite d’une anesthésie générale banale, j’ai commencer à avoir tout les symptômes d’une sclérose en plaques. Je ne tenait plus debout au bout de mois, des décharges et des picotements dans tout le corps; l’enfer, perte de force et asthénie inexplicable. Bien sûr les médecins ni comprenaient rien mais j’avais déjà connu ce scepticisme et cette attitude des médecins ( qui vous disaient d’accepter ces nouvelles douleurs comme incurable)au début de ma maladie auto -immune et ça ne m’a pas découragé, je savais que qlqch de précis n’allait pas.Un jour je n’avais rien mangé et j’ai remarqué que j’avais moins mal. Et j’ai commencé à soupconner la nourriture. J’avais le sentiment d’avoir ingurgité du poison mais je ne savait pas lequel. Ig e négatifs, rien au prise de sang mais j’ai cherché et fini par trouvé : lactose et gluten ! En annulant ces deux composant je retrouvais mes capacités jours à près jours , au bout de 3 mois tout avait disparu. Le breath test au lactose était positif mais pas le test au gluten et pourtant. Je me souviens cherchant dans une boulangerie de bruxelles du pain sans gluten, c’était la 5 ème boulangerie et là…. à nouveau mes yeux me brûlait , des décharges aux jambes, je me sentais vasseuse et du mal à respirer, l’odeur du pain frais était très forte, je n’osait y croire, juste l’odeur! C’est fou! Alors je suis sortie de la boulangerie, et au bout d’1/4 heure je me sentais désintoxiquée. Ayant investie dans une machne à pain, je faisait le pain sans gluten à la maison et au bout d’un an je supportait à nouveau le gluten en petite quantité mais toujours pas le lactose. Pour faire plaisir à mon mari et supportant à nouveau le pain, je me suis dit « cette fois je vais faire à la maison du pain français avec de la farine normal de blé ». Après tout je le mangeais bien à nouveau. L’odeur magnifique du pain envahissant ma maison, j’étais en train de regarder la télé et je sens mon bras qui pique de nouveau. je me dis « mais non, coïncidence ». Et pourtant au bout d’une heure je sors en courant de chez moi comme empoissonné, incroyable, je peux en manger un peu mais je ne peux pas le respirer !
Si qlqun peut m’expliquer…
Merci de m’avoir lu.  Eva

6 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Arrêter le gluten: conséquences négatives?

Si vous n’avez aucune  sensibilité personnelle vis-à-vis le gluten, ce n’est pas le fait d’arrêter de consommer du gluten qui va rendre votre corps sensible au gluten.

Par contre si vous avez une intolérance au gluten,  le fait d’arrêter de consommer du gluten va permettre à votre organisme de se nettoyer.  Par la suite, si vous consommez du gluten, votre organisme va manifester une sensibilité bien évidente au gluten.

Lorsque l’on consomme depuis toujours du gluten, même si on y est sensible, notre organisme s’y est habitué d’une certaine façon et ce n’est pas évident que les malaises que nous ressentons sont causés par le gluten.  Dans mon cas par exemple, jamais je n’avais pensé que mon arthrose au dos et bien d’autres petits malaises étaient causés par le gluten et les produits laitiers.

Je connais des gens qui ont arrêté de consommer du gluten et n’ont aucun problème lorsqu’ils vont au restaurant et qu’ils en consomment.

 

 

10 Commentaires

Classé dans Aliments

1) Précisions sur l’intolérance au gluten et 2) sur l’arsenic dans le riz

1) Vous pouvez être intolérants au gluten même si les tests ne détectent pas  d’anticorps contre le gluten.  La raison en est que lorsque cette intolérance est due au système immunitaire inné, ce système  ne possède pas des cellules capables de sécréter des anticorps.  Cliquer sur « Sujets d’intérêt » en haut de la âge d’accueil et aller lire l’article  » L’alimentation hypotoxique peut mettre en rémission une centaine de maladies d’inflammation chronique: pourquoi? »

2)  Toujours dans « Sujets d’intérêt », cliquer sur :Revue de question concernant l’ingestion d’arsenic et ses conséquences sur la santé.  Si vous lisez attentivement, vous verrez qu’il y a un très petit pourcentage de personnes qui ont un défaut génétique qui les empêche d’éliminer efficacement l’arsenic de leur organisme.

4 Commentaires

Classé dans Capsules santé